Home-jacking de la dirigeante de Precia Molen aux assises : de 8 à 25 ans de prison

Depuis le 7 mars, la cour d’assises des mineurs de l’Ardèche examinait, à Privas, une affaire datant de décembre 2018. La dirigeante de Precia Molen et son compagnon étaient victimes d’un home-jacking à leur domicile de Veyras, en pleine nuit. Quatre accusés devaient en répondre devant la cour d’assises. Un cinquième, en cavale, était absent.

De 8 à 15 ans de prison pour les exécutants et 25 ans de réclusion criminelle pour le commanditaire. C’est le verdict rendu vendredi 11 mars par la cour d’assises des mineurs de l’Ardèche, après près de six heures de délibéré.

Depuis lundi, une affaire hors normes pour le bassin privadois était examinée par les juges et jurés ardéchois. La victime est une personnalité bien connue pour diriger l’une des plus grosses entreprises…

Partager

Laissez un commentaire